Histoire de Four Seasons
Histoire de Four Seasons

Le luxe à l'honneur

Black-and-white historic photo of families dining in restaurant past doors with painted flowers, vase

1970-1979

Les années 1970 ont commencé par un moment charnière pour Four Seasons : l'ouverture d'un hôtel à Londres, en Angleterre, donnant le ton de l'orientation qu'allait prendre l'entreprise. On y trouvait pour la première fois nombre des services emblématiques de Four Seasons, aujourd'hui proposés dans le monde entier. En quelques années, 10 nouveaux hôtels au Canada sont venus s'ajouter au portefeuille de l'entreprise, qui a également décroché ses premiers contrats de gestion aux États-Unis, à San Francisco et Chicago. À la fin de la décennie, Four Seasons a fait son entrée sur le marché états-unien sous son propre nom de marque, à Washington DC.

1970
L'hôtel Inn on the Park London (rebaptisé par la suite Four Seasons Hotel London) a ouvert ses portes en 1970, juste au début de l'essor des vols transatlantiques. Au milieu des années 1960, Issy Sharp avait rencontré par hasard une famille britannique disposant d'une propriété dans les environs de Hyde Park, avec pour projet d'en faire un hôtel. Comme ils trouvaient que Londres comptait suffisamment de grands hôtels, ils voulaient proposer un lieu plus sobre. Sharp voyait les choses différemment : « Un hôtel personnel, en phase avec la réalité. Pas pour les ducs ou les duchesses, mais pour les hôtes qui souhaitent être traités comme tels tout en évitant le côté guindé des grands hôtels traditionnels. » D'abord sceptiques, ses partenaires britanniques ont fini par se laisser convaincre. En dépit de la concurrence avec de grands noms comme le Savoy, le nouvel hôtel affichait presque toujours complet. L'Inn on the Park de Londres est devenu l'hôtel européen de l'année.
1972
Au fil de son histoire, Four Seasons allait prendre quatre décisions stratégiques qui deviendraient les piliers de son modèle commercial. La première portait sur la qualité. Petit, central et bien aménagé, avec un service agréable et personnalisé 24 heures sur 24, le premier hôtel londonien d'Issy Sharp correspondait exactement à ce que recherchaient les clients à l'aube des années 1970, quand les vols internationaux étaient en plein essor. Stimulé par sa réussite, Sharp a défini le premier des quatre piliers du modèle commercial de Four Seasons : plutôt que de tout faire pour plaire à tout le monde, Four Seasons allait se concentrer sur une chose, à savoir offrir ce qui se fait de mieux dans chaque lieu, avec des hôtels de taille moyenne d'une qualité exceptionnelle.
1976
La deuxième grande décision stratégique de notre modèle commercial concernait le service. Au milieu des années 1970, la nouvelle cible de l'entreprise était le sud. Pour se faire une place sur ce marché, Four Seasons devait se démarquer. Il a donc été décidé de tout miser sur le service, dont la qualité exceptionnelle avait fait la réussite de l'hôtel londonien. C'était le deuxième pilier du modèle commercial : le véritable luxe ne vient pas de l'architecture ou de la décoration, mais du service. Four Seasons devait donc faire de la qualité du service une caractéristique distinctive et un avantage concurrentiel.
1976
Four Seasons a fait son entrée sur le marché états-unien en décrochant son premier contrat de gestion, pour un hôtel emblématique de San Francisco datant de 1913, The Clift. Au terme d'une rénovation d'envergure, et après quelques années seulement de service Four Seasons, les lecteurs du magazine Condé Nast Traveler ont nommé The Clift hôtel numéro un d'Amérique.
1979
En 1979, le premier hôtel états-unien Four Seasons a ouvert ses portes sur Pennsylvania Avenue à Washington. L'hôtel se distinguait par la qualité de son service ; à tel point que le nouveau Four Seasons Hotel Washington DC était cité dans l'introduction du livre Le Prix de l'excellence de Tom Peters.
请注意,您即将跳转至四季酒店在中国境外运营的网站。
明白